Accueil > Uncategorized > Protectionnisme au pays de l’Oncle Sam

Protectionnisme au pays de l’Oncle Sam

Au pays de l’Oncle Sam où le discours libéral est de mise, c’est bien le protectionnisme qui l’a emporté pour le fabuleux contrat de renouvellement de la flotte des avions ravitailleurs du Pentagone (35 milliards de dollars pour une première tranche de 179 appareils).

Le 24 février au soir, le constructeur aéronautique américain Boeing a été délibérément choisi par l’armée américaine au détriment du champion européen EADS. C’est l’épilogue d’une bataille de dix ans où finalement les Etats-Unis ont – comme tous les autres Etats du monde – appliqué la règle de la préférence nationale. Le dernier appel d’offres a été clairement calibré pour avantager l’offre la moins chère : celle du B767 modifié de Boeing. Le critère du prix a effacé tous les autres critères, et plus particulièrement ceux où l’A330 d’EADS est nettement le plus performant.

Dans cette bataille où les enjeux sont énormes (des milliers d’emplois à la clé et le fait de pouvoir faire travailler des centaines de sous-traitants), les dés étaient pipés dès le départ. Certes, le contrat, attribué dans un premier temps en 2000 à Boeing, avait été cassé pour corruption, puis, avait été remporté en février 2008 par EADS après un nouvel appel d’offres. Mais quatre mois plus tard, saisie d’un recours par Boeing, la Cour des comptes invalide la procédure pour vice de forme.

Alors en campagne électorale, le candidat Barack Obama, sénateur de l’Illinois, l’Etat où Boeing a son siège à Chicago, plaide pour un nouvel appel d’offres. Ce sera chose faite : celui-ci est bâti sur mesure pour Boeing. On est très loin de la libre concurrence. Pour les autorités américaines comme pour Boeing il n’était pas question de laisser s’implanter industriellement aux Etats-Unis un concurrent européen et lui permettre de produire en zone dollar pour se couvrir des fluctuations du billet vert. Grâce au protectionnisme américain, Boeing a sauvé la mise et assuré son avenir.

Catégories :Uncategorized
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :